Comment s’habiller pour pratiquer le Krav-Maga? Certaines protections sont-elles indispensables?

La pratique du Krav-Maga ne nécessite le port d’aucun vêtement particulier: un pantalon de training, un t-shirt et des chaussures de sport sont en principe suffisant. Naturellement, nos pratiquants peuvent, s’ils le souhaitent, acquérir des vêtements aux couleurs de la fédération auprès de leur instructeur. Un t-shirt leur est en outre offert lors de leur inscription.

Protections?

En Krav-Maga, il existe un grand principe de sécurité: comme la majorité des techniques sont dangereuses, et que chaque pratiquant a besoin d’arriver le lendemain au travail avec un visage intact et un corps en bon état, nous évitons toujours de porter les coups. Si nous « touchons », c’est dans 90% des cas une touche « soft ». Il ne faut pas plus pour que le corps intègre le mouvement à effectuer, et cela évite accidents et blessures.

Néanmoins, par sécurité, nous recommandons le port d’équipements de protection. Certains sont indispensables, d’autres confortables.

Indispensables pour les hommes

Un équipement est absolument indispensable pour les hommes dès que vous aurez passé le cours d’essai: une coquille.

En effet, un coup de genou se perd très (trop) vite. Vous pourrez trouver des coquilles dans tous les bons magasins d’équipements sportifs. Nous pouvons également vous en fournir si vous préférez.
Il existe également des coquilles pour les femmes. Moins indispensables, mais néanmoins toujours utiles.

Pas inutile par sécurité

Un autre équipement utile pour pallier les conséquences des maladresses de vos adversaires est le protège-dents. Son rôle, outre de répartir l’onde de choc sur l’entièreté de la mâchoire, est aussi d’éviter les blessures aux lèvres.

Combat Krav-MagaUtiles pour le pratiquant confirmé

Pour un travail un peu plus réaliste, les gants et les protège-tibias s’avèreront indispensables après quelques semaines de pratique.

Utiles pour le confort

Certains pratiquants préfèrent également utiliser des protections pour les avant-bras.
Les dames et demoiselles apprécient également une coquille de poitrine, histoire de protéger leur anatomie (et de permettre à leurs adversaires masculins d’éviter les impairs involontaires).