Une récente initiation – suivie d’une formation à la plongée sous-marine m’a amené à identifier plusieurs points communs entre cette discipline et le krav maga. Il s’agit avant tout de l’attitude face à la pratique. 

Le respect des consignes de l’instructeur

En krav maga, suivre à la lettre les consignes de l’instructeur évite les blessures dans deux situations:

  • à l’entraînement, où mal exécuter la technique peut entraîner des traumatismes plus ou moins graves chez l’un ou l’autre partenaire
  • en situation d’agression, où la mauvaise exécution d’une technique peut vous mettre en danger ou, pire encore, mettre en danger ceux que vous essayez de protéger

Lors d’une plongée, le respect des consignes du moniteur est primordial, qu’il s’agisse des indications de direction ou de profondeur, des règles de sécurité ou du respect des paliers de décompression. A dix, vingt, trente mètres ou plus sous l’eau, la moindre erreur peut entraîner des accidents extrêmement sérieux.

La confiance dans le partenaire

En krav maga, vous confiez votre corps à votre partenaire à chaque entraînement. Il a la responsabilité de maîtriser ses frappes, ses contres et ses éventuelles luxations afin de ne jamais vous blesser. Lorsque vous travaillez avec lui, vous lui faites une confiance aveugle, et réciproquement.

Sous l’eau, vous devez également accorder une confiance absolue à vos compagnons de palanquée. Ils seront les premiers à vous porter secours en cas de problème, et vice versa. Si votre détendeur cesse de fonctionner, ils vous tendront un détendeur de secours branché sur leur propre bouteille ou se relaieront pour vous permettre de respirer jusqu’à ce que vous soyez sain et sauf à la surface. En cas de problème, vous devez suivre leurs instructions et vous laisser manipuler en toute confiance. Parfois plus facile à dire qu’à faire…

La capacité à garder son sang froid

Voilà pourquoi il convient, en plongée, de conserver son sang-froid même dans les situation délicates. En cas d’incident, si vous vous laissez submerger par la panique, vous risquez de mettre en danger ceux qui tentent de vous aider.

Quant au pratiquant de krav-maga, il doit en permanence garder son sang-froid, même lorsque l’adrénaline le submerge. À l’entraînement, ce self-contrôle est indispensable pour conserver la maîtrise de ses gestes et éviter de blesser ses partenaires. En cas d’agression, il est encore plus essentiel: choisir les réponses appropriées fera une différence entre sortir indemne d’une situation dangereuse ou voir soi-même ou ses proches blessés ou pire.